To Blog Or Not To Blog?
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
Clochette
Accident... Atelier d'écriture Bobos... C'est la fin... Ces Films... Ces Mots... Ces Questions... Diet... Down... First Steps... Insomnies... Le Feu Les Rêves... Lexique... Mon C.V. Psy... Quid... Se Souvenir...

To Blog Or Not To Blog?

RECHERCHE :




Géographie des Flâneurs:





SESSION :

Ouvrir une session :
Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !
Nom d'utilisateur
Mot de passe


Pendant ce temps là,
Sur "mon" île:

The WeatherPixie

Je Papillonne Vers:

Flow
Poup
TaloU
Miss C.
Héléna
Raphaël
L'Infime...
Voluptua
Miss Kittin
Snowcat
Des Anges
SnowFlakes
Mes Moires
Couleur et Peau
C'est bon pour ton poil!

Mon Livre d'Argent
(car le silence est d'or...)


l'Ajournie


Quelques minutes pour Eux


Tous à vos armes


Lost Fish


Pour en finir avec la Peine de Mort

Les Archives de la Margotte


"We Were..."



Version XML

Listed on Blogwise

On Y Cause:
Du mièvre une fois l'an......... et il y en aura pour tout le monde!!! (6)
6 (Interdit aux moins de 10 ans) (20)
Je RECHERCHE ... et VOUS pouvez peut-être m'aider... Claddagh (13)
Le battement d'aile... et le torchon brûle. (10)
Pourtant ça commençait bien... (8)
Ce soir... (8)
MissChococat (8)
Petit Départ... (7)
Raf, tu écoutes? (7)
Ah bon, il a ceux qui et ceux qui ne peuvent pas??? (7)

AILLEURS :
castor : Alcool et téléphone (2)
castor : Pour résoudre les problèmes de la police (0)
castor : Message de l'association des secrétaires médicales (0)
castor : une petite blague de geek? (0)
castor : Convention obsèques, avec trois tonnes de TNT (0)
castor : L'attaque de la tour Blanche (1)
castor : La quatrième pour la belote (2)
castor : Paul-Émile Victor en peau de lapin (0)
castor : Mal levé, ce matin (0)
castor : Oh la vache! (0)

Quand le hasard ne vous aime pas... il vous le fait savoir!


Il y a dix jours, mon père qui continue de déblayer les décombres m'a ramené une petite valise en carton bouilli que je n'avais pas vue depuis bien longtemps... j'ai ouvert rapidement, reconnu la boîte qui se trouvait à l'intérieur, ai posé la valise à l'arrière de la voiture et tenté d'oublier tout ça... jusqu'à aujourd'hui où j'ai rouvert la valise... une grosse valise, finalement, pour contenir des mots. Des lettres...
Bon, à l'intérieur, La boîte où j'avais rangé précieusement il y a 12 ans (!!!) Ses lettres en provenance des États-Unis. Aussitôt ouverte, aussitôt (re)fermée, la boîte.
Dessous, des enveloppes avec son écriture venant surtout de Bretagne, là, je lis un peu, tout en sachant... en sachant que je ne suis pas encore prête... surtout qu'il n'y a pas que des mots, mais aussi des photos... combien de photos de/dans notre vie, 1000? 10 000? Passionnée, j'étais. Qui pourrait me mettre en garde contre ça?
Personne n'est là.
J'ai l'impression de recevoir ces lettres aujourd'hui et c'est très doulou/dangereux. Une carte me touche en particulier, ce genre de carte qu'il y avait en Angleterre où nous vivions: deux ours en tenues de noce avec sur chacun un badge à défaire avec écrit dessus "I Do"... je ne me souvenais pas de lui ainsi. C'est plus facile. Reviennent ces putains de doutes, ces indicibles questions... PASSONS.
Dessous, par contre, un miracle: j'ai retrouvé des lettres que je croyais disparues... des lettres de mon grand-père à ma grand-mère lorsqu'il se trouvait en captivité en 39... et là j'ai pleuré... il faut que je retrouve tout ça maintenant. Maintenant...

Je repensais à ça ce soir en me mettant sur l'ordi. Et là où le hasard... je cherchais une image sur Google. Je trouve un artiste japonais qui me plaît bien, je copie donc son nom et vais le coller dans la barre de recherche... je fais une erreur d'inattention et la colle dans la barre d'adresse... ce qui aurait du causer une erreur... et bien non, ça me lance directement une page avec des urls... je descends machinalement avec le curseur et là où je m'arrête (toujours par hasard), je lis Sussex University Shotokan Karate Club
  et là je me rends compte que ça continue... pourquoi ça, là, ce soir...? Histoire que je nourrisse encore ces sentiments, ai-je vraiment besoin de ça, est-ce de la guigne où est-ce le doigt de je ne sais quel être divin qui pointe là, genre "réfléchis bien à ce que tu deviens, à ton avenir et à ce que t'avais apporté ton passé...".
Fais des bébés, après!

Ecrit par Margotte, le Lundi 16 Mai 2005, 01:47 dans la rubrique "Se Souvenir...".
Repondre a cet article