To Blog Or Not To Blog?
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
Clochette
Accident... Atelier d'écriture Bobos... C'est la fin... Ces Films... Ces Mots... Ces Questions... Diet... Down... First Steps... Insomnies... Le Feu Les Rêves... Lexique... Mon C.V. Psy... Quid... Se Souvenir...

To Blog Or Not To Blog?

RECHERCHE :




Géographie des Flâneurs:





SESSION :

Ouvrir une session :
Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !
Nom d'utilisateur
Mot de passe


Pendant ce temps là,
Sur "mon" île:

The WeatherPixie

Je Papillonne Vers:

Flow
Poup
TaloU
Miss C.
Héléna
Raphaël
L'Infime...
Voluptua
Miss Kittin
Snowcat
Des Anges
SnowFlakes
Mes Moires
Couleur et Peau
C'est bon pour ton poil!

Mon Livre d'Argent
(car le silence est d'or...)


l'Ajournie


Quelques minutes pour Eux


Tous à vos armes


Lost Fish


Pour en finir avec la Peine de Mort

Les Archives de la Margotte


"We Were..."



Version XML

Listed on Blogwise

On Y Cause:
Du mièvre une fois l'an......... et il y en aura pour tout le monde!!! (6)
6 (Interdit aux moins de 10 ans) (20)
Je RECHERCHE ... et VOUS pouvez peut-être m'aider... Claddagh (13)
Le battement d'aile... et le torchon brûle. (10)
Pourtant ça commençait bien... (8)
Ce soir... (8)
MissChococat (8)
Petit Départ... (7)
Raf, tu écoutes? (7)
Ah bon, il a ceux qui et ceux qui ne peuvent pas??? (7)

AILLEURS :
castor : Alcool et téléphone (2)
castor : Pour résoudre les problèmes de la police (0)
castor : Message de l'association des secrétaires médicales (0)
castor : une petite blague de geek? (0)
castor : Convention obsèques, avec trois tonnes de TNT (0)
castor : L'attaque de la tour Blanche (1)
castor : La quatrième pour la belote (2)
castor : Paul-Émile Victor en peau de lapin (0)
castor : Mal levé, ce matin (0)
castor : Oh la vache! (0)

Rêve de sexe avec mon ex...


Maison de mes grands-parents (j'en rêve souvent, sans doute parce que j'y ai passé mon enfance...)... On se retrouve à dormir au même endroit, dans la même pièce, gêne mais quand même, on doit partir le lendemain matin.
Nous traînons et les gens nous attendent, nous devons passer par Grenoble puis filer à Bordeaux (Ridicule ce début de rêve).

Un bisou dans le cou pour le remercier (de quoi???) et une embrassade (ceci n'étant pas celà).

Nous partons seuls alors que les autres trépignaient à nous attendre...

Nature.

Une sorte de grange/remise... nous ne tenons plus, nous faisons l'amour, debout, comme "avant"... il me porte et me pénètre doucement... je recherche le plaisir du passé mais ne le retrouve pas, je trouve même celà un peu cocasse... alors je simule...

Je pense à H (mon homme qui dort à côté de moi dans la vie réelle)... je le fais quand même pour "savoir"... mais au final... je me rends compte que ce n'est pas si simple... Je doute. L'homme que j'ai tant attendu... ben là je pèse le pour et le contre, c'est dingue (mais ça fait du bien au réveil, pour sûr); et puis je pense à mon ex-belle-famille, cette belle-soeur tyrannique et envahissante, le type-même de la soeur amoureuse de son frère (et ça l'encense, et ça danse le zouk avec (!!!) et ça dit que même quand Il a tort, elle lui donne raison, etc...). Elle me refroidit, je la hais. J'ai essayé pourtant, par amour, de faire des efforts avec elle. Mais que voulez-vous faire lorsqu'une fille dit à sa mère "Je ne trouverai jamais de mari aussi beau et intelligent que Mon frère" ARGHHHHHHHHHH.

 Est-ce que je cours après mon passé pour fuir le présent? Alors si j'y pense, même avec mon ex, je le faisais... Et puis je dois revenir en arrière, en arrière sur ces soirées à l'attendre, sur ses retards, sur sa honte d'être en couple (au début), sur son refus d'avouer qu'il m'aimait (au début), sur son sentiment de ridicule lorsqu'il me prouvait son amour.... et là reviennent les bons moments aussi... non non non ne pas y penser, c'est mon esprit qui me joue des tours, rien de plus, Esprit farceur!!! (mais pas drôle...)

Je dois avouer à moi-même que j'aime l'homme du passé... le présent nous sépare et rien ne répare ce genre de craquelure sur le vernis de la vie. Enfin, en tout cas... je ne dois pas souffrir pour ça alors que l'homme qui vit avec moi m'aime et ne le cache vraiment pas.

Bon je reviendrai quand les autres images du rêves reviendront.

C'est vraiment perso comme post, franchement ça n'intéresse personne, je le sais, mais ça me permettra de replonger dans ce rêve lorsque j'en ressentirai le besoin, et, au moins, je retrouverai cette "simulation" du bonheur retrouvé... et je réaliserai la chance que j'ai (j'espère!).

Ecrit par Margotte, le Vendredi 14 Novembre 2003, 14:11 dans la rubrique "Les Rêves...".
Repondre a cet article