To Blog Or Not To Blog?
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
Clochette
Accident... Atelier d'écriture Bobos... C'est la fin... Ces Films... Ces Mots... Ces Questions... Diet... Down... First Steps... Insomnies... Le Feu Les Rêves... Lexique... Mon C.V. Psy... Quid... Se Souvenir...

To Blog Or Not To Blog?

RECHERCHE :




Géographie des Flâneurs:





SESSION :

Ouvrir une session :
Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !
Nom d'utilisateur
Mot de passe


Pendant ce temps là,
Sur "mon" île:

The WeatherPixie

Je Papillonne Vers:

Flow
Poup
TaloU
Miss C.
Héléna
Raphaël
L'Infime...
Voluptua
Miss Kittin
Snowcat
Des Anges
SnowFlakes
Mes Moires
Couleur et Peau
C'est bon pour ton poil!

Mon Livre d'Argent
(car le silence est d'or...)


l'Ajournie


Quelques minutes pour Eux


Tous à vos armes


Lost Fish


Pour en finir avec la Peine de Mort

Les Archives de la Margotte


"We Were..."



Version XML

Listed on Blogwise

On Y Cause:
Du mièvre une fois l'an......... et il y en aura pour tout le monde!!! (6)
6 (Interdit aux moins de 10 ans) (20)
Je RECHERCHE ... et VOUS pouvez peut-être m'aider... Claddagh (13)
Le battement d'aile... et le torchon brûle. (10)
Pourtant ça commençait bien... (8)
Ce soir... (8)
MissChococat (8)
Petit Départ... (7)
Raf, tu écoutes? (7)
Ah bon, il a ceux qui et ceux qui ne peuvent pas??? (7)

AILLEURS :
castor : Alcool et téléphone (2)
castor : Pour résoudre les problèmes de la police (0)
castor : Message de l'association des secrétaires médicales (0)
castor : une petite blague de geek? (0)
castor : Convention obsèques, avec trois tonnes de TNT (0)
castor : L'attaque de la tour Blanche (1)
castor : La quatrième pour la belote (2)
castor : Paul-Émile Victor en peau de lapin (0)
castor : Mal levé, ce matin (0)
castor : Oh la vache! (0)
Samedi (27/11/04)

Il y a des rêves...


...que l'on doit garder pour soi de peur qu'ils nous échappent.

Lire l'article ! (5 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 02:11 dans la rubrique "Les Rêves...".


Vendredi (09/01/04)

Il m'a tuée une fois...


...et moi je l'ai tué chaque nuit depuis...

La nuit dernière, en plus, pendant qu'il décédait, j'étais dans les bras d'un autre... oui, Sylvain...

 

Lire l'article ! (1 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 22:01 dans la rubrique "Les Rêves...".


Vendredi (12/12/03)

J'ai honte...


...de mes rêves.

Cette nuit fut un condensé de plusieurs thrillers dans ma tête, assez décapant à vivre...

J'ai un goût de ferraille dans la bouche depuis que je me suis levée...

Je me suis réveillée à 6h30 en geignant à cause de celui-ci:
Nous sommes dans la cité des échelles. Il y a des échelles partout dans le vide, on monte, descend, on ne fait que ça, il n'y a que ça... en 3D ça fait, l'espace (vide, pas de ciel, pas de terre, de l'air, seulement de l'air) et partout qui descendent des cordages/filins, bref des échelles. Bon. à un moment je suis sur l'une (la mienne?), un peu haut (il fait d'ailleurs 59° [C ou F?] et je trouve que c'est un peu trop, hum...) et ma copine C. a décidé de m'amener son nouveau-né qui est une fille... je la vois qui passe sur mon échelle, pose le bébé sur une "marche" au-dessus d'elle, elle lui parle genre "ne bouge pas ma puce", fait un demi-tour sur sa propre marche (quand je vois minette faire demi-tour sur une des marches de l'échelle de ma mezzanine, ça me fait presque rire, mais là...), moi je suis au-dessus, pas si loin, et je vois le bébé qui tangue, avant, arrière, avant et au moment où je me dis "mais c'est de la folie", le bébé tombe... C. me regarde interloquée mais pas plus que ça. Je ne sais pas ce que l'on risque à tomber, si c'est sans fin, si... bref, je me réveille là. Mon homme me prend dans ses bras... mais comme en ce moment il est un peu balade... il se met à me ronfler dans les oreilles... je descends donc deux minutes pour reprendre mes esprits, espérant repartir sur de bonnes bases...

Je me recouche donc... je mets quelques minutes à me rendormir...

Et hop... je suis projetée dans un rêve immonde

Je suis dans la boutique d'un bouquiniste... il y a un landau, et je trouve très étrange ce qui s'y trouve, là scusez, mais ma mémoire fait défaut en ce qui concerne les éléments trouvés dans le landau en question, et puis une fille commence à me parler photo numérique, on aborde le sujet G3/G5, comme si elle avait lu dans mes pensées... sauf qu'elle se trompe et dit "G4" alors je lui propose de lui raconter une autre fois (je crois qu'on se donne nos N° de téléphone... comme si c'était mon genre, ça!!!) les deux versions connues de l'explication du "pourquoi G5 et pas G4"...? Bref, ça ne doit intéresser que moi, ça!!! ...par contre, sur les étagères il y a des revues avec des enfants... c'est crade de chez crade, je ne sais même pas comment j'ai pu imaginer ça, mais tant pis, mon journal est ainsi fait que j'y mets ce que je veux bien y mettre... donc des photos... par exemple, une petite fille debout, nue, qui manque du chocolat, le chocolat dégouline sur son ventre... puis plus bas... et là un petit chien vient lui lécher ce que je pense... c crade, mais du style image à l'ancienne, genre publicité des années 10/20, pleine de couleurs un peu passées et un petit noeud bleu dans les cheveux de l'enfant... d'autres images aussi, mais je me rends compte que je me dégoûte toute seule, on va donc passer...

Puis je vire dans un décor bien sombre...

Nous sommes plusieurs, nous traversons une forêt au crépuscule... et nous comptons les morts... là une paire de jambes de femme, là trois troncs d'hommes se "tiennent les coudes" (erk), une voiture carbonisée, trois corps... un homme, le ventre qui dégouline, les entrailles posées dans ses mains, il est assis contre un arbre, et on dirait presque qu'il nous regarde... Bref en tout une trentaine a défilé devant mes yeux-songe.
La forêt dépassée, je dis aux autres que je m'arrête là, que je rentre dans le bâtiment à droite, là... il semblerait que je sois flic, et je sais aussi que j'ai une petite fille... je monte des marches, j'arrive dans une grande salle qui ressemble à une bibliothèque, je veux en fait prévenir les gens du danger qui rode... Je commence à parler à un agent placé à l'accueil... mais tout s'éteint d'un coup... arf, le mauvais plan... des personnes chuchotent, d'autres s'inquiètent, je me baisse et fais la morte, je ne sais pas vraiment si on veut s'en prendre à moi ou à tout le monde... Une silhouette se détache et agit vite... je vois un tuyau, j'entends du bruit, je réagis, "il" va nous gazer... je tire les gens vers moi, je les projette dans l'escalier, ils se "fracassent" un peu, mais c'est toujours mieux que ce qui les attend à rester là, je prends deux enfants avec moi et les gens suivent à peu près... se dirigeant vers la pâle lumière du rez-de-chaussée...
Je retrouve au-dehors l'équipe de tout-à-l'heure, je dis qu'il faut qu'on monte dans un minimum de voiture pour rester soudés et nombreux, car des personnes en voiture, il en a tué plus d'une...
Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai pas l'air de vouloir monter avec ma fille.... je me dis p'têt qu'il y a plus de chances de survies comme ça... arf. Plus loin, leur voiture est sur le toit... les corps décharnés... je me réveille. Il est 10h20... je veux me lever et sans m'en rendre compte, je me rendors une dernière fois... je suis dans un village, poursuivie par une fille qui veut m'écraser... je rentre dans une boucherie, ressors dans des rues animées, le quartier asiatique... bon après c du flou et deux trois trucs ne collent pas donc je ne les raconte pas.

Et dire qu'hier j'étais sur mon petit nuage...

Lire l'article ! (8 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 16:12 dans la rubrique "Les Rêves...".


Lundi (01/12/03)

En avant pour l'Avent ;o)


Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 02:12 dans la rubrique "Les Rêves...".


Vendredi (14/11/03)

Rêve de sexe avec mon ex...


Maison de mes grands-parents (j'en rêve souvent, sans doute parce que j'y ai passé mon enfance...)... On se retrouve à dormir au même endroit, dans la même pièce, gêne mais quand même, on doit partir le lendemain matin.
Nous traînons et les gens nous attendent, nous devons passer par Grenoble puis filer à Bordeaux (Ridicule ce début de rêve).

Un bisou dans le cou pour le remercier (de quoi???) et une embrassade (ceci n'étant pas celà).

Nous partons seuls alors que les autres trépignaient à nous attendre...

Nature.

Une sorte de grange/remise... nous ne tenons plus, nous faisons l'amour, debout, comme "avant"... il me porte et me pénètre doucement... je recherche le plaisir du passé mais ne le retrouve pas, je trouve même celà un peu cocasse... alors je simule...

Je pense à H (mon homme qui dort à côté de moi dans la vie réelle)... je le fais quand même pour "savoir"... mais au final... je me rends compte que ce n'est pas si simple... Je doute. L'homme que j'ai tant attendu... ben là je pèse le pour et le contre, c'est dingue (mais ça fait du bien au réveil, pour sûr); et puis je pense à mon ex-belle-famille, cette belle-soeur tyrannique et envahissante, le type-même de la soeur amoureuse de son frère (et ça l'encense, et ça danse le zouk avec (!!!) et ça dit que même quand Il a tort, elle lui donne raison, etc...). Elle me refroidit, je la hais. J'ai essayé pourtant, par amour, de faire des efforts avec elle. Mais que voulez-vous faire lorsqu'une fille dit à sa mère "Je ne trouverai jamais de mari aussi beau et intelligent que Mon frère" ARGHHHHHHHHHH.

 Est-ce que je cours après mon passé pour fuir le présent? Alors si j'y pense, même avec mon ex, je le faisais... Et puis je dois revenir en arrière, en arrière sur ces soirées à l'attendre, sur ses retards, sur sa honte d'être en couple (au début), sur son refus d'avouer qu'il m'aimait (au début), sur son sentiment de ridicule lorsqu'il me prouvait son amour.... et là reviennent les bons moments aussi... non non non ne pas y penser, c'est mon esprit qui me joue des tours, rien de plus, Esprit farceur!!! (mais pas drôle...)

Je dois avouer à moi-même que j'aime l'homme du passé... le présent nous sépare et rien ne répare ce genre de craquelure sur le vernis de la vie. Enfin, en tout cas... je ne dois pas souffrir pour ça alors que l'homme qui vit avec moi m'aime et ne le cache vraiment pas.

Bon je reviendrai quand les autres images du rêves reviendront.

C'est vraiment perso comme post, franchement ça n'intéresse personne, je le sais, mais ça me permettra de replonger dans ce rêve lorsque j'en ressentirai le besoin, et, au moins, je retrouverai cette "simulation" du bonheur retrouvé... et je réaliserai la chance que j'ai (j'espère!).

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 14:11 dans la rubrique "Les Rêves...".


Samedi (25/10/03)

Toi la Brune...


...et moi la Rousse.

Lire l'article ! (4 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 02:10 dans la rubrique "Les Rêves...".


Mercredi (25/06/03)

"Ces rêves-là..."


Dans le dernier, Il était mort....

J'ai déjà évoqué ce type de rêves qui nous font passer une journée aux "couleurs" de l'atmosphère de la nuit passée... hum, une phrase comme je les aime.
Bref, je suis hyper mal-à-l'aise depuis mon réveil. L'homme qui m'aime était endormi contre moi et moi, j'avais l'impression de le trahir.
Pourtant, je veux me débarrasser de tout ça, juré! Je veux être heureuse ("j'en doute" répondrait-il).
Où est la simplicité, où est la douce folie quotidienne qui fait qu'on aime chaque moment passé à vivre...?

Je fais semblant. Aujourd'hui, je vais être une poupée. Je vais sourire à la dame, dire bonjour au monsieur, sortir un ou deux bons mots, et puis sombrer une fois rentrée. Et quand il arrivera, je ferai semblant, encore, semblant d'être fatiguée, d'être un peu groggy (j'adore ce mot, alors j'en profite)...
Mais il sait, depuis hier il voit mes larmes rouler doucement... mes yeux piquent en permanence... et ce rêve, cette nuit, ce rêve déstabilisant...

JE VEUX UNE LOBOTOMIE!!!

Lire l'article ! (1 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 11:06 dans la rubrique "Les Rêves...".


Jeudi (27/03/03)

Nightmare...


Alors voilà, à force de parler de bébés à tout va sur les jouebs, il fallait bien que celà se répercute sur mes rêves... Mais si j'avais pu éviter...!
Je vous raconte:
Ce qui est le plus perturbant dans ce rêve c'est qu'il s'est permis d'emprunter son début à la réalité... En fait, hier soir je m'endormais entre deux réceptions/envois de textos from/vers ma Belle... et le rêve commence comme ça, je somnole, texto, je somnole, je n'ai donc pas compris que je tombais dans un cauchemar, moi :o(
Bon, tout commence dans une grande maison, dans l'arrière-pays... c'est le soir, il y a des mecs un peu louches qui sont là, mais je suis rassurée car il y a mon chéri.
(il y a pourtant un sale type avec un long couteau, mais bon...)
Je passe sur les incohérences diverses et variées (Galitou, que faisais-tu là???)...
Je n'arrive pas à dormir (dans le rêve bien sûr), je regarde l'heure passer et je me dis que demain je vais être crevée car je travaille (!!!).
Le matin, on prend la voiture, c'est là que je m'aperçois que j'accouche/j'ai accouché/j'ai des bébés (???), bref, des sacs/paniers, 4 bébés!
D'ailleurs à un moment je me demande pourquoi 4!!!??? Insémination, âge avancé (mais euh!)... bref.
Je reconnais plus ou moins ma ville, mon quartier.

Je me retrouve seule à l'appart, mon chéri est à son travail.
Et là, on rentre dans l'horreur... à terre, les bébés, un petit garçon mal positionné et 3 petites filles sur le dos... je ne sais pas comment faire, 4 c'est beaucoup... je me dis que je dois sans doute les nourrir.... mais je ne sais pas comment, avec quoi... (pas douée quand même, mais bon, ce sont mes premiers, hein!?)
Je me dis aussi qu'ils doivent avoir soif...
Le temps de me retourner et c'est the big gore... les bébés sont comme liquéfiés, tout vidés, un est étouffé par un sachet plastique (le fameux "attention, ne pas laisser à la portée des enfants de moins de ..."), je panique, je regarde bien, apparemment deux sont encore "viable" (erk, franchemebnt c'était vraiment vraiment dégueu). Je ne sais pas quoi faire, je me dis qu'ohn va m'accuser, mais de quoi, d'avoir tourné la tête??? Je suis paumée. Je tente d'appeler mon homme, a ne répond jamais ou sonne occuypé (évidemment le son est amplifié, là, comme pour faire monter l'angoisse). Je m'aperçois que plus loin danas la pièce, j'ai deux autres bébés... le temps que je m'approche, ce ne sont plus des bébés(!!!), mais des enfants posés sur leurs petites chaises. Une petite fille (qui ressemble étrangement à la petite fille dans la pub de la 807, dont mon chéri disait d'elle hier soir qu'elle était mignonne), et un petit garçon que je ne me souviens pas avoir détaillé... et là, ils fondent, tombent par terre, leur crâne se fend en deux et devient poussière... argh........... je retourne aux autres... ben c'est plus que de la bouillie au sol... je suis dans un état d'hystérie totale. Je re-tente de joindre mon homme et je me dis "mais comment va-t-il croire que ce n'est pas ma faute, je suis coupable, mais de quoi???" Je me dis qu'il faut que je pleure et ça ne vient pas, je me dis que je dois avoir une voix déchirée au téléphone, mais je n'y arrive pas... Son collègue répond, il ricane ce con, et me dit qu'il va voir s'Il peut venir... et là, un silence de mort(pfff), j'en aurais entendu le sang couler dans mes veines, si je ne m'étais pas réveillée en train de gigoter et pleurer/crier dans les bras de mon chéri complètement affolé.
Après deux-trois mots rassurants ("non, pas peur ma Caille, je serai toujours là pour toi...")et sa main caressant mes cheveux, j'ai repris le cours "normal" d'une nuit presque finie.

Hier soir, 23h:
Moi: -Je voudrais revoir (pour la hmmm... 10ème fois?) Orange Mécanique, mais je suis sûre que je vais faire des cauchemars après.
Lui: -Il n'y a pas de raison!
Moi: - Ah ben je suis d'accord avec toi, et pourtant..."

Bref, ça m'apprendra...

Lire l'article ! (15 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 10:03 dans la rubrique "Les Rêves...".


Mardi (11/03/03)

Encore un...



Allez, encore un p'tit rêve de derrière les fagots... très très fort cette nuit!!! Encore des images qui me font croire... et au réveil c'est toujours pareil: le noir, le présent, la vie... C'était près de Karké je crois... enfin pas très loin en tout cas vu les personnages... Et Sa maman qui me dit "Tu sais, il t'aime beaucoup, mais tu sais, aussi, les photos qu'il fait, c'est avec des filles, beaucoup de filles, toutes plus nues les unes que les autres..." toutes plus offertes, ça, je sais... ne croyez pas, je sais... . Plus je l'écris, plus il s'enfuit... je déteste la mécanique de mes rêves, je déteste les sentir s'enfuir, s'enfOuir alors que je tente, justement, de les mettre au jour... oiseaux de nuits, ils s'effacent, s'autodétruisent... et me laissent lasse, sans souvenir.

Lire l'article ! (1 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 11:03 dans la rubrique "Les Rêves...".


Mardi (24/12/02)

Joyeux Noel


Joyeux Noël Miss Margotte !!!
Les jouebs remarchent !! Quel bien fou ,-)
A ce soir pour un repas de FOLIE hihi !!!!
Bisous Bisous !!

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par talou, a 15:12 dans la rubrique "Les Rêves...".


Articles suivants
MOOD for the Moment:
The current mood of margotte22@hotmail.com at www.imood.com



BLABLA :

brigetjones30 : Septembre...Margo tte?
brigetjones30 : Nous sommes en Octobre, bientôt Novembre...Hello Margotte! Où es tu ma belle fée clochette???
brigetjones30 : Novembre....
Vendredi : Oui, Briget. Margotte nous manque...
brigetjones30 : Bon, Margotte, nous sommes Janvier 07!Si tu laissais un peu ton musique blog, arf!;)
brigetjones30 : Houhou!!!Nous sommes juillet 2007!Vas-tu???Ki ssous!;)
brigetjones30 : Margoottteee!!!Co mment va ma fée?Octobre 2007...
brigetjones30 : Novembre, il neige...
brigetjones30 : Février 2008...!
brigetjones30 : Septembre 2008...*agite sa main*
brigetjones30 : Decembre 2008, bientôt Noël!Bisousssss!
Gamin : Bisous Margotte si tu traines encore par ici... [Lien] un p'tit tag pour toi ^^


Lava