To Blog Or Not To Blog?
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
Clochette
Accident... Atelier d'écriture Bobos... C'est la fin... Ces Films... Ces Mots... Ces Questions... Diet... Down... First Steps... Insomnies... Le Feu Les Rêves... Lexique... Mon C.V. Psy... Quid... Se Souvenir...

To Blog Or Not To Blog?

RECHERCHE :




Géographie des Flâneurs:





SESSION :

Ouvrir une session :
Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !
Nom d'utilisateur
Mot de passe


Pendant ce temps là,
Sur "mon" île:

The WeatherPixie

Je Papillonne Vers:

Flow
Poup
TaloU
Miss C.
Héléna
Raphaël
L'Infime...
Voluptua
Miss Kittin
Snowcat
Des Anges
SnowFlakes
Mes Moires
Couleur et Peau
C'est bon pour ton poil!

Mon Livre d'Argent
(car le silence est d'or...)


l'Ajournie


Quelques minutes pour Eux


Tous à vos armes


Lost Fish


Pour en finir avec la Peine de Mort

Les Archives de la Margotte


"We Were..."



Version XML

Listed on Blogwise

On Y Cause:
Du mièvre une fois l'an......... et il y en aura pour tout le monde!!! (6)
6 (Interdit aux moins de 10 ans) (20)
Je RECHERCHE ... et VOUS pouvez peut-être m'aider... Claddagh (13)
Le battement d'aile... et le torchon brûle. (10)
Pourtant ça commençait bien... (8)
Ce soir... (8)
MissChococat (8)
Petit Départ... (7)
Raf, tu écoutes? (7)
Ah bon, il a ceux qui et ceux qui ne peuvent pas??? (7)

AILLEURS :
castor : Alcool et téléphone (2)
castor : Pour résoudre les problèmes de la police (0)
castor : Message de l'association des secrétaires médicales (0)
castor : une petite blague de geek? (0)
castor : Convention obsèques, avec trois tonnes de TNT (0)
castor : L'attaque de la tour Blanche (1)
castor : La quatrième pour la belote (2)
castor : Paul-Émile Victor en peau de lapin (0)
castor : Mal levé, ce matin (0)
castor : Oh la vache! (0)
Jeudi (30/06/05)

C'est l'histoire...


C'est l'histoire d'une double vie, une vie le jour, une vie la nuit. Ma double vie.
La journée je travaille, je soupire, j'ai chaud, j'appelle mon homme au téléphone, je me questionne, je m'interroge, je suis grosse, j'ai de nouvelles responsabilités... la nuit je pense à lui, je dors lui. La nuit, je pars vers un univers parallèle où rien de tout cela ne serait arrivé, la nuit je suis encore avec lui, je suis entre Paris et les Tropiques, mami sourit, papi aussi, la nuit je revis.

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 01:06 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Lundi (16/05/05)

Quand le hasard ne vous aime pas... il vous le fait savoir!


Il y a dix jours, mon père qui continue de déblayer les décombres m'a ramené une petite valise en carton bouilli que je n'avais pas vue depuis bien longtemps... j'ai ouvert rapidement, reconnu la boîte qui se trouvait à l'intérieur, ai posé la valise à l'arrière de la voiture et tenté d'oublier tout ça... jusqu'à aujourd'hui où j'ai rouvert la valise... une grosse valise, finalement, pour contenir des mots. Des lettres...
Bon, à l'intérieur, La boîte où j'avais rangé précieusement il y a 12 ans (!!!) Ses lettres en provenance des États-Unis. Aussitôt ouverte, aussitôt (re)fermée, la boîte.
Dessous, des enveloppes avec son écriture venant surtout de Bretagne, là, je lis un peu, tout en sachant... en sachant que je ne suis pas encore prête... surtout qu'il n'y a pas que des mots, mais aussi des photos... combien de photos de/dans notre vie, 1000? 10 000? Passionnée, j'étais. Qui pourrait me mettre en garde contre ça?
Personne n'est là.
J'ai l'impression de recevoir ces lettres aujourd'hui et c'est très doulou/dangereux. Une carte me touche en particulier, ce genre de carte qu'il y avait en Angleterre où nous vivions: deux ours en tenues de noce avec sur chacun un badge à défaire avec écrit dessus "I Do"... je ne me souvenais pas de lui ainsi. C'est plus facile. Reviennent ces putains de doutes, ces indicibles questions... PASSONS.
Dessous, par contre, un miracle: j'ai retrouvé des lettres que je croyais disparues... des lettres de mon grand-père à ma grand-mère lorsqu'il se trouvait en captivité en 39... et là j'ai pleuré... il faut que je retrouve tout ça maintenant. Maintenant...

Je repensais à ça ce soir en me mettant sur l'ordi. Et là où le hasard... je cherchais une image sur Google. Je trouve un artiste japonais qui me plaît bien, je copie donc son nom et vais le coller dans la barre de recherche... je fais une erreur d'inattention et la colle dans la barre d'adresse... ce qui aurait du causer une erreur... et bien non, ça me lance directement une page avec des urls... je descends machinalement avec le curseur et là où je m'arrête (toujours par hasard), je lis Sussex University Shotokan Karate Club
  et là je me rends compte que ça continue... pourquoi ça, là, ce soir...? Histoire que je nourrisse encore ces sentiments, ai-je vraiment besoin de ça, est-ce de la guigne où est-ce le doigt de je ne sais quel être divin qui pointe là, genre "réfléchis bien à ce que tu deviens, à ton avenir et à ce que t'avais apporté ton passé...".
Fais des bébés, après!

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 01:05 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Vendredi (26/11/04)

Comme des Anges...


Tout doucement, dans l'appartement, se promènent Gymnopédies et Gnossiennes...



Des envies de revivre quelques instants choisis ça et là...

Comme retourner sur cette route plongée dans la brume en plein mois d'Août, là-bas, à Sintra...
Là-bas: Braga, Lisboa, Coimbra, Guincho, Porto, une douce nostalgie ibérique...
Demain, je pleurerai en écoutant Bevinda distiller les poêmes de Pessoa (
Pessoa em pessoas), demain, car je veux emplir mon antre de ses notes cristallines, je veux que ça résonne, je veux que ça raisonne... et si je vivais à Lyon, le 3 décembre, j'irais m'en mettre plein les oreilles (et les yeux, la muse est jolie) à l'Espace Tonquin de Villeurbanne... Tiens, Lyon, ça me rappelle quelques concerts undergrounds au Transbordeur fin 80'.
Pour en revenir à Bevinda (ne pas confondre avec Misia, au passage), cet album que j'écoutais justement sur les routes de l'Alentejo me fend la poitrine: comme un long râle de petite fille (je sais, je n'ai pas trouvé mieux) mais en plus mélodieux...
J'aime les femmes. J'aime les femmes qui chantent. J'aime Aziza Mustafa Zadeh et ses envolées, ça me rappelle Brighton et mon disquaire préféré. J'aime Malia que j'ai entendue pour la première fois sur une cassette assez pourrie qu'on avait reçue chez Blue Note, une jolie diva jazz qui leur était passée sous le nez à l'époque. J'aime Nina Simone et Cat Power lorsqu'elle chante du Nina Simone (Barcelone 2002). J'aime Anoushka Shankar, belle comme l'aube.
J'aime j'aime j'aime, j'aime tant et tout le temps, je ne perds jamais mon temps!

Lire l'article ! (4 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 03:11 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Mardi (10/08/04)

Nara...


C'était il y a cinq ans, oui, cinq ans.

Nara fut la première véritable capitale fixe du Japon. Elle fut fondée en 710 et resta capitale pendant 74 ans. Avant Nara, les capitales se déplaçaient de royaume en royaume. Selon les anciennes conceptions du shintoïsme, la mort constituait l'impureté la plus grave.
Lorsqu'il s'agissait de la mort du souverain, alors l'impureté frappait la capitale; il fallait donc détruire les palais et les reconstruire ailleurs.
Au début du VIIIe siècle, on comprit qu'il fallait créer un centre plus durable pour le gouvernement et l'administration de l'État. Nara fut bâtie sur le plan de la capitale chinoise Chang’an, selon un projet grandiose.
  Le plan original de la ville, que l'on appela d'abord Heijo-kyo ("Citadelle de la paix"), mesurait 2 km sur 4,3 km. Une très large avenue coupait l'agglomération en deux et menait tout droit aux palais impériaux.
A droite et à gauche des palais devaient figurer deux temples bouddhistes de grandes dimensions: le Todaï-ji et le Saidaï-ji (le "grand temple du Levant et le grand temple du Couchant"). On ne construisit en fait que le Todaï-ji , qui, plusieurs fois reconstruit et de dimensions plus réduites, existe encore aujourd'hui au milieu du " Parc de Nara". [http://nezumi.dumousseau.free.fr/japon/nara.htm]

Seulement voilà, j'ai vu des images terribles ce soir aux informations, Nara a été victime d'un glissement de terrain géant, c'était impressionnant à voir, il m'a même semblé apercevoir des animaux en détresse... ça m'a replongée dans le passé, un tout petit peu, et ce soir mon souvenir est amputé... il me reste les objets de son passage là-bas, et une pensée commune, je suppose...


Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 20:08 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Jeudi (25/03/04)

C'était lui.


Jusqu'à tes cinq ans, tu parlais une langue n'appartenant qu'à toi, comme si tu étais né jumeau. Seule ta mère comprenait tes phrases... D'ailleurs, tu n'as aucun souvenir de ton enfance... a-t-on réellement des souvenirs lorsqu'on ne met pas de mots sur les choses?

Je suis floue.

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 01:03 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Vendredi (20/02/04)

C'était l'été...


La maison était en construction. Nous avons fait l'amour sur ses fondations.

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 03:02 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Samedi (07/02/04)

Tout en Haut...


En haut de la Grande Arche de la Défense, exposition sur Tintin/Hergé... un patio, une cabine téléphonique internationale... on ne se doutait pas... on ne pensait vraiment pas... on ne s'imaginait même pas... qu'on s'enterrerait là.

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 01:02 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Mardi (13/01/04)

L'arrivée...


Notre arrivée à Brighton, un tour rapide près des galets... la deudeuche nous mènera au Campus où nous prendrons une petite vignette à coller dessus pour pouvoir stationner près des flats et nous ferons connaissance avec nos chambres si vides, si nues, si... mortes.

Mémo: avoir le courage de chercher une photo dans l'Album pour illustrer ce passage-là...

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 02:01 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Lundi (12/01/04)

Nice...


"Cours avec Christophe Pinna (Mister ushiro-mawashi-tobi-geri) à Nice... je voulais t'attendre dans la voiture... finalement je viens et me pose dans un coin... il ne t'entraîne pas, c'est par "amitié" (l'"amitude" de se croiser et se re-croiser), histoire que tu tires un peu même pendant les vacances..."

Lire l'article ! (6 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 02:01 dans la rubrique "Se Souvenir...".


Les fraises...


"Le primeur face à l'école. Ta mère allait y chercher les cageots de fraises pour les pâtisseries... c'était pas loin du petit pont de pierres à côté duquel on se garait souvent pour aller dans St-Raph, côté port.... "

Lire l'article ! (0 commentaires)
Ecrit par Margotte, a 02:01 dans la rubrique "Se Souvenir...".


MOOD for the Moment:
The current mood of margotte22@hotmail.com at www.imood.com



BLABLA :

brigetjones30 : Septembre...Margo tte?
brigetjones30 : Nous sommes en Octobre, bientôt Novembre...Hello Margotte! Où es tu ma belle fée clochette???
brigetjones30 : Novembre....
Vendredi : Oui, Briget. Margotte nous manque...
brigetjones30 : Bon, Margotte, nous sommes Janvier 07!Si tu laissais un peu ton musique blog, arf!;)
brigetjones30 : Houhou!!!Nous sommes juillet 2007!Vas-tu???Ki ssous!;)
brigetjones30 : Margoottteee!!!Co mment va ma fée?Octobre 2007...
brigetjones30 : Novembre, il neige...
brigetjones30 : Février 2008...!
brigetjones30 : Septembre 2008...*agite sa main*
brigetjones30 : Decembre 2008, bientôt Noël!Bisousssss!
Gamin : Bisous Margotte si tu traines encore par ici... [Lien] un p'tit tag pour toi ^^


Lava